Plein d’erreurs dans les animations 3D du château de Versailles Contenu abonnés


15/6/12 - Insolite - Versailles, Musée national du Château - C’est Bernard Hasquenoph, du très utile site Louvre pour tous, qui l’a remarqué en premier : les animations 3D, qui prennent beaucoup de place dans les nouvelles salles d’histoire de Versailles (voir l’article) sont en partie fausses. Voici quelques erreurs flagrantes (il y en a peut-être d’autres) que l’on retrouve dans deux d’entre elles. En à peine quatre minutes et trente secondes donc, en ne considérant que le temps réellement consacré à l’historique !

De Louis XIII à la Révolution :

- à la 17ème seconde, le narrateur explique que tout commence en 1629. Pas de chance, c’est en 1624. La date qui apparaît à l’écran est donc la bonne. Le visiteur ne sait pas laquelle est correcte, mais après tout, à cinq ans près...

- le…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Aurélie Filippetti s’engage pour le mécénat d’entreprise

Article suivant dans Brèves : Deux bergères de la Chancellerie d’Orléans préemptées par l’Etat