Pittura napoletana del Seicento dalle collezioni medicee Contenu abonnés


Florence, Musée des Offices, du 19 juin 2007 au 6 janvier 2008.

JPEG - 36.9 ko
1. Batistello Caracciolo (1578-1635)
Salomé avec la tête de saint Jean-Baptiste, c. 1615-1620
Huile sur toile - 132 x 156 cm
Florence, Galleria degli Uffizi
Voir l'image dans sa page

Voilà une exposition réellement passionnante, de trente-huit tableaux, et un catalogue non moins remarquable : le plaisir du visiteur n’est pas gâché par la muséographie déplorable, les toiles, privées de la lumière du jour, étant véritablement plombées par le revêtement noir des murs et victimes, il n’y a pas d’autre mot, d’une dramatisation exaspérante.

L’initiative d’Antonio Natali, le nouveau directeur de la Galerie des Offices – signalons son importante introduction avec le réexamen d’un superbe tableau caravagesque anonyme de ce musée qu’il est tenté d’attribuer à Ribera – renoue avec les expositions bilans qu’avaient organisé avec succès la Surintendance de Florence dans les années 1970 et dont certaines sont restées célèbres (en 1970, les Caravagesques, en 1975 l’école de Bologne, en 1977, la peinture française,…). L’exposition de tableaux napolitains est servie par la science de Elena Fumagalli qui avait donné, rappelons-le, un beau texte sur Poussin et ses amis romains dans la rétrospective consacrée au peintre (Paris, 1994).

Trois temps forts scandent cette présentation qui a pris place dans la dernière partie du circuit de visite du musée : la période naturaliste avec des œuvres de Caracciolo et de Ribera, un ensemble de toiles de Salvator Rosa puis une réunion de toiles de Luca Giordano. Le visiteur peut bien sûr prolonger sa visite en allant voir les décors que ce dernier réalisa pour la galerie Medici Riccardi ou la chapelle dédiée à Andrea Corsini dans l’église Santa Maria del Carmine dans la même ville.


JPEG - 67.5 ko
2. Luca Giordano (1634-1705)
Le Jugement de Pâris, 1685-1686
Huile sur toile - 188 x 215 cm
Rome, Galleria Pallavicini
Voir l'image dans sa page

Les tableaux exposés sont d’un haut niveau pictural. Le catalogue (la longue introduction d’Elena Fumagalli et les…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Expositions : Gustave Courbet

Article suivant dans Expositions : A l’école de Philippe de Champaigne