Phryné sortant du bain de Chinard acquise par le Louvre à New York Contenu abonnés


JPEG - 16.5 ko
Joseph Chinard (1756-1813)
Phrynée sortant du bain, vers 1784/1787
Terre cuite - 71,4 cm
Paris, Musée du Louvre
Photo : Sotheby’s
Voir l'image dans sa page

1/2/10 – Acquisition – Paris, Musée du Louvre – C’est à New York chez Sotheby’s, vendredi 29 janvier, que le département des sculptures a pu se faire adjuger Phryné sortant du bain de Joseph Chinard, pour la somme de $482,500 (avec les frais), lors de la vente de la collection de sculptures d’Arthur M. Sackler1. Cette terre cuite avait été présentée au Louvre lors de l’exposition L’esprit créateur de Pigalle à Canova (voir l’article). L’histoire de Phryné, jeune femme grecque se dévoilant devant l’Aréopage, avait tout pour exciter l’intérêt des artistes. Au XIXe siècle, le sujet fut notamment traité en sculpture par James Pradier

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : La manufacture des Allumettes : un patrimoine du XXe siècle gravement menacé

Article suivant dans Brèves : Le Portrait de Madame Reiset par Girodet acquis par Montargis