Patrimoine en question(s) n° 2 : les architectes en chef des monuments historiques en font-ils trop ?


Le premier numéro de notre émission Patrimoine en question(s) est, bien sûr, toujours disponible en ligne pour ceux qui ne l’ont pas encore vue. Elle est consultable ici.
Pour cette seconde émission, consacrée au rôle des Architectes en chef des monuments historiques, nous avons reçu :

- Isabelle Lemesle, présidente du Centre des Monuments Nationaux,
- Philippe Toussaint, président des Vieilles Maisons Françaises,
- François Chatilllon, président de la Compagnie des Architectes en Chef des Monuments Historiques
- Alexandre Gady, président de la SPPEF et professeur des Universités, qui était déjà présent dans la première émission, et qui participera à la plupart de nos débats portant sur les monuments historiques1.



Patrimoine en question(s) n° 2 - Intégrale par latribunedelart


Vous pouvez visionner ci-dessus l’émission en intégralité.


Pour télécharger intégralement l’émission, cliquer ici.2

Plutôt que de proposer un long résumé des débats, fastidieux à lire, comme nous l’avions fait pour la première émission, nous préférons renvoyer à l’émission elle-même que nous avons découpée en quatre parties pour ceux qui préféreraient la voir en plusieurs fois (voir en bas d’article).
A ce propos, quelques (rares) personnes ont trouvé l’émission précédente trop longue. Il est vrai que ce format (durée d’1 h 46 pour la première, d’1 h 29 pour la deuxième) est inhabituel sur Internet ; mais nous pensons que cela permet, au contraire de l’habitude générale, y compris à la télévision, d’offrir de réels débats en permettant aux participants de s’exprimer comme ils le souhaitent.
Nous revendiquons donc ce choix et toutes nos émissions auront une durée qui sera comprise entre 1 h 30 et 1 h 45, voire davantage si les sujets le nécessitent.

Ce débat sur les architectes en chef des monuments historiques faisant parfois appel à des notions ou à des termes qui ne sont pas forcément connus de tous, nous proposons ci-dessous un court index. Nous pourrons enrichir celui-ci en fonction des demandes de nos lecteurs au cas où nous en aurions oublié certains.

- Architecte en chef des monuments historiques (ACMH) : architectes spécialisés dans la conservation, la restauration et la réutilisation du patrimoine architectural. Les ACMH sont lauréats d’un concours organisé par le ministère de la Culture. Ils avaient autrefois le monopole quasi-exclusif sur les monuments classés. Désormais, ce monopole est réduit aux bâtiments classés appartenant à l’Etat.
Fonctionnaires, rémunérés en fonction des chantiers qu’ils mènent pour l’Etat, ils peuvent également avoir une activité privée.

Site de la Compagnie des Architectes des Monuments Historiques

- Architecte du patrimoine : le titre d’Architecte du patrimoine couronne la formation d’architectes au Centre des Hautes Etudes de Chaillot qui les spécialiste dans toutes les opérations relatives au patrimoine architectural, paysager et urbain.

Site de l’Association des Architectes du patrimoine

- Centre des Monuments Nationaux : il s’agit d’un établissement public administratif sous la tutelle du Ministère de la Culture, qui a la responsabilité de près de 100 monuments appartenant à l’Etat. Parmi ceux-ci, on compte des châteaux (Vincennes, Maisons, Rambouillet,...), des abbayes (Mont-Saint-Michel, le Bec-Hellouin, le Thoronet, le monastère royal de Brou,...), des édifices religieux, ou des parties d’édifices religieux (basilique de Saint-Denis, tour et crypte de la cathédrale de Bourges,...), des sites archéologiques (Montmaurin, Glanum,...), etc.

Site Internet du Centre des Monuments Nationaux

- Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC) : il s’agit du service déconcentré du ministère de la Culture en région. Au sein de la DRAC, le service responsable des monuments historiques est la conservation régionale des monuments historiques.

- Maîtrise d’ouvrage : celui qui donne les ordres sur un chantier monument historique et qui décide des choix à faire. Il finance le chantier (avec ou non des subventions extérieures).

- Maîtrise d’œuvre : celui qui est chargé de la conduite des travaux ; il est choisi par le maître d’ouvrage. Sur les chantiers monuments historiques, il s’agit de l’architecte qui peut-être soit un architecte des monuments historiques, soit un architecte du patrimoine.

- Vieilles Maisons Françaises (VMF) : créée en 1958, cette association reconnue d’utilité publique est consacrée à la sauvegarde et à la mise en valeur du patrimoine bâti et paysager. Elle regroupe notamment des propriétaires privés de monuments historiques.

Site des VMF

Les architectes en chef des monuments historiques en font-ils trop ? Première partie


Patrimoine en question(s) n° 2 - 1ère partie par latribunedelart

Les architectes en chef des monuments historiques en font-ils trop ? Deuxième partie


Patrimoine en question(s) n° 2 - 2ème partie par latribunedelart
—  
—  

Les architectes en chef des monuments historiques en font-ils trop ? Troisième partie


Patrimoine en question(s) n° 2 - 3ème partie par latribunedelart
— 
—  

Les architectes en chef des monuments historiques en font-ils trop ? Quatrième partie


Patrimoine en question(s) n° 2 - 4ème partie par latribunedelart

Les architectes en chef des monuments historiques en font-ils trop ? Cinquième partie


Patrimoine en question(s) n° 2 - 5ème partie par latribunedelart


La Tribune de l’Art, samedi 24 mars 2012


Notes

1Signalons que certains numéros de Patrimoine en question(s) porteront également sur les musées.

2Pour cette émission encore, l’émission en téléchargement est hébergée par le site Arrêt sur Images que nous remercions.





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Emissions : Patrimoine en question(s), la première émission produite par La Tribune de l’Art

Article suivant dans Emissions : L’art sur un plateau n° 1