Patrimoine annexé. Les biens culturels saisis par la France en Allemagne autour de 1800 Contenu abonnés


Auteur : Bénédicte Savoy

jpg-couverture_patrimoine_annexe_tome_1-jpgLes saisies révolutionnaires et impériales en Italie et en Espagne sont mieux connues que celles effectuée dans les Etats germaniques. Ces deux ouvrages, issus d’une thèse, font un point très complet sur ce sujet.
Le premier tome « décrit les modalités et les effets des saisies pratiquées par la France dans le domaine allemand. Elle évoque les principaux acteurs, aux noms souvent prestigieux, impliqués dans les opérations des deux côtés du Rhin : Vivant Denon, Jacob Grimm, les frères Humboldt. Elle éclaire le rôle déterminant que cette politique d’appropriation a joué dans la prise de conscience patrimoniale des Etats germaniques au début du XIXe siècle. Elle examine enfin le sort effectivement réservé, en France, aux œuvres confisquées dans les collections allemandes »
Le second tome est…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Publications : Henri II et les arts

Article suivant dans Publications : La Dormeuse de Naples par Adrien Goetz