Pas de malaise Contenu abonnés


Le 5 janvier dernier, Libération a publié un article d’Elisabeth Lebovici intitulé Malaise au musée des Beaux-Arts de Nantes. Elle y dénonçait le non-renouvellement par la mairie de cette ville du mandat de trois ans donné au directeur du musée, Corinne Diserens, et appelait à protester en signant une pétition « internationale ».

L’intervention des mairies dans la gestion des musées est rarement heureuse et nous sommes les premiers, sur La Tribune de l’Art, à contester ces pratiques. Mais, pour une fois, il n’y a rien ici de scandaleux, bien au contraire. Le rôle d’un directeur de musée est, avant tout, de mettre en valeur ses collections permanentes. Le musée de Nantes conserve un des plus beaux ensembles d’art ancien et du XIXe siècle de France. Donner la priorité à l’art contemporain…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Éditorial : De 2005 à 2006

Article suivant dans Éditorial : Secret Louvre