Parcours Théophile Gautier au Musée Gustave Moreau Contenu abonnés


JPEG - 73.1 ko
1. Gustave Moreau (1826-1898)
Prométhée, 1868
Huile sur toile - 205 x 122 cm
Paris, Musée Gustave Moreau
Photo : Didier Rykner
Voir l'image dans sa page

8/3/11 - Accrochage - Paris, Musée Gustave Moreau - Les musées Gustave Moreau et Balzac à Paris inaugurent aujourd’hui les premières manifestations consacrées à Théophile Gautier, en cette année marquée par le bicentenaire de sa naissance.

Dans l’atelier de la rue de La Rochefoucauld, c’est évidemment les relations entre Moreau et Gautier qui sont mises à l’honneur. Ou plutôt l’absence de relations. Car curieusement, si l’écrivain fut le premier à célébrer le talent du peintre, une attitude favorable qu’il a maintenu durant toute sa vie, la réciproque ne fut pas vraie. Non seulement il est difficile de savoir quand les deux hommes…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Naissance des Cahiers du Musée des Beaux-Arts de Caen

Article suivant dans Brèves : Deux Perino del Vaga pour le Metropolitan Museum