Ouverture de la BRAFA à Bruxelles


20/1/11 - Bruxelles, Marché de l’art - La BRAFA a ouvert ses portes aujourd’hui à Bruxelles. Ce salon réunit toutes les spécialités ou presque, de l’art asiatique aux planches de bandes dessinées, de l’antiquité grecque à la peinture contemporaine. L’art occidental du Moyen Age aux années 30, le champ couvert par La Tribune de l’Art est également largement représenté.


JPEG - 560.8 ko
1. Colmar, milieu du XIVe siècle
Saint Jean
Bois - H. 122 cm
Bruxelles, Klaas Muller Antiques
Photo : Didier Rykner
JPEG - 64.5 ko
2. Luca Faydherbes (1617-1697)
L’enfant Jésus méditant sur la croix, vers 1652-1655
Terre cuite - H. 53 cm
Bruxelles, Galerie Francis Carrette
Photo : Didier Rykner

L’une des œuvres les plus remarquables pour la France est proposée par la galerie Klaas Muller Antiques de Bruxelles. Elle mériterait d’être décrétée bien culturel d’importance nationale afin de pouvoir éventuellement bénéficier d’un mécénat, puisqu’il s’agit d’un Saint Jean en noyer (ill. 1) qui appartenait à un groupe du Calvaire et qui fut vendu par le couvent des Jésuites de Colmar au début du XIXe siècle, avec la Vierge qui lui faisait pendant. Les deux sculptures furent remplacées par des moulages en plâtre peint aujourd’hui conservés, avec le Christ en croix, dans l’abside de la cathédrale. Voilà un objet qui trouverait naturellement sa place au Musée d’Unterlinden.
Une autre sculpture, plus tardive et flamande, de Luca Faydherbe (ill. 2), retient l’attention sur le stand de la galerie Francis Carrette. Le marbre est conservé au Musée de Malines, et dans le catalogue de l’exposition Rubens et son temps en 1977, la notice émettait l’hypothèse que la tête, cassée puis recollée, n’appartenait pas à la sculpture d’origine. Cette terre cuite retrouvée, presque identique mais qui conserve encore la croix qui explique le geste du Christ, prouve le contraire.


JPEG - 124.5 ko
3. Firmin Massot (1766-1849)
Portrait de la Marquise de Chamillard, 1810
Huile sur toile - 87,5 x 69 cm
Monaco, Galerie Grippaldi
Photo : Galerie Grippaldi
JPEG - 102 ko
4. Jean-Jacques Lagrenée (1739-1821)
Portrait de la femme du Général Boudet et de
ses deux enfants
se tenant devant le buste du Général
, 1814
Huile sur toile -72,5 x 58,5 cm
Paris, Galerie Alexis Bordes
Photo : Galerie Alexis Bordes

Parmi les tableaux anciens, on retiendra deux œuvres néoclassiques. Un superbe portrait de femme par le genevois Firmin Massot (ill. 3), aux blancs extraordinaires, peint en collaboration pour le paysage avec Toepffer (galerie Grippaldi) et un étonnant Jean-Jacques Lagrenée (ill. 4) tardif, bien différent de ce que l’on connaît habituellement de ce peintre (galerie Alexis Bordes).


JPEG - 151.4 ko
5. Jacques Fouquières (1590/91-1659)
Paysage d’hiver avec patineurs, 1616
Huile sur panneau - 64 x 84 cm
Paris, Galerie Florence de Voldère
Photo : Galerie Florence de Voldère

JPEG - 54.4 ko
6. Léon Spilliaert (1881-1946)
Digue de mer, Ostende, reflets de lumière, 1908
Lavis d’encre et aquarelle sur papier - 47,8 x 39,5 cm
Paris, Galerie David Lévy & Associés
Photo : Galerie David Lévy

Remontons de deux siècles dans le temps pour un David Téniers présenté par la galerie Jacques Leegenhoek et un Paysage d’hiver avec patineurs (galerie Florence de Voldère) (ill. 5), rare tableau de jeunesse encore très flamand du paysagiste Jacques Fouquières qui fut le maître de Philippe de Champaigne et vint peindre à Paris, notamment au Palais du Luxembourg, devenant un artiste que l’on peut considérer comme appartenant à l’école française.

On conclura cette courte recension en faisant une incursion dans les débuts du XXe siècle (1908) avec un splendide lavis d’encre et aquarelle par Léon Spilliaert (ill. 6) exposé par la galerie parisienne David Lévy & Associés. Signalons également, sur le même stand, une fascinante gouache de František Kupka représentant une sorte de divinité infernale mais que nous ne pouvons malheureusement pas reproduire ici. Terminons par la galerie Vincent Lécuyer où l’on peut voir trois projets d’affiches à la gouache par Manuel Orazi (1860-1934), pour le film L’Atlantide de Jacques Feyder (1920-1921).

BRAFA, Bruxelles, Tour & Taxis, du 21 au 30 janvier 2011, de 11 h à 19 h (Site Internet).

English version


Didier Rykner, jeudi 20 janvier 2011





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Les Funérailles Juives de Magnasco exposées au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme

Article suivant dans Brèves : Clash à la Commission du Vieux Paris à propos des Serres d’Auteuil