Nouvelles acquisitions du Musée Hébert Contenu abonnés


7/5/09 – Acquisitions – Paris, Musée Hébert – Ernest Hébert, peintre pourtant peu connu du grand public, bénéficie du privilège rare d’avoir deux musées qui lui sont consacrés, à La Tronche, près de Grenoble, et à Paris. Ce dernier, qui dépend du Musée d’Orsay, est aujourd’hui fermé et devrait, espérons-le, rouvrir après travaux. En attendant, ses expositions sont présentées dans l’enceinte d’Orsay, qui reçoit actuellement Italiennes modèles1, un regroupement d’œuvres du peintre figurant des paysans du latium.
Ce type de représentation fut dans la première moitié du XIXe siècle un exercice fréquent pour les peintres français en Italie. Certains s’en firent même une spécialité, comme Léopold Robert ou Jean-Victor Schnetz. Les œuvres d’Hébert sont confrontées dans l’exposition à celles de…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Mise en ligne par l’INHA d’un dictionnaire des historiens de l’art

Article suivant dans Brèves : Delacroix par Fielding, Fielding par Delacroix