Nouveaux sites internet


18/1/16 - Internet - Journal18 est une nouvelle revue de langue anglaise, uniquement sur internet et avec comité de lecture, consacrée à l’art du XVIIIe siècle. Deux numéros devraient paraître par an et le premier sera mis en ligne au printemps 2016. Il est possible de proposer des articles à partir de cette page.
Même si le premier numéro n’est pas encore paru, des articles sont tout de même mis en ligne au fil de l’eau dans la rubrique Notes & Queries, un peu sous la forme d’un blog mais avec des auteurs différents, pour commenter des livres, des expositions, ou une actualité en lien avec le XVIIIe siècle. On peut par exemple signaler la recension par Benjamin Couilleaux (qui écrit également sur La Tribune de l’Art), de l’exposition Vigée Le Brun. Cette formule compense un peu le caractère étrange d’une parution par numéro qui correspond davantage à un modèle papier et ne profite pas de la souplesse du web, un modèle que pourtant beaucoup de revues scientifiques sur internet continuent à privilégier.

Art Bulletin of Nationalmuseum : le bulletin du Nationalmuseum de Stockholm (articles en anglais) est accessible gratuitement en ligne depuis le numéro 20, les précédents n’étant pas (encore ?) disponibles via internet. Cette revue présente l’actualité du musée suédois (acquisitions, expositions...) et étudie également ses collections.
Rappelons que le Nationalmuseum mène une politique d’acquisition particulièrement active dont nous nous faisons régulièrement l’écho ici. Il peut cependant arriver que nous ignorions certains de ces achats. C’est ainsi, par exemple, que le dernier volume paru (le n° 21) signale l’acquisition d’un beau pastel de Maurice-Quentin de La Tour représentant la Princesse de Rohan (ill.).


JPEG - 119.9 ko
Maurice Quentin de La Tour (1704-1788)
La Princesse de Rohan, vers 1740
Pastel - 58,2 x 47,8 cm
Stockholm, Nationalmuseum
Photo : Nationalmuseum

Catalogue raisonné des peintures et dessins de Hans Hartung. Élaboré et mis en ligne par la Fondation Hartung1, le premier tome du catalogue raisonné de l’œuvre peint et dessiné de l’artiste vient d’être mis en ligne. Il concerne les années 1914-1944 et entre donc en grande partie dans le champ chronologique couvert par La Tribune de l’Art. En 2010, le catalogue raisonné des estampes avait déjà été publié sur internet.
L’ergonomie du site est très agréable. Les tableaux sont classés par année. Pour chacune de ces années, une notice biographique est disponible, et chaque tableau bénéficie d’une fiche technique, d’une bibliographie et de la liste des expositions où il a figuré. Si cela est classique, notons qu’en cliquant sur chaque référence bibliographique ou sur chaque exposition, on retrouve la liste de toutes les œuvres reproduites ou exposées. Notons cependant (ce n’est pas une critique, mais une précision sémantique) que le catalogue n’est pas réellement raisonné puisque les tableaux ou les dessins n’ont pas de notice individuelle.


Le Louvre a publié sur son site internet Les dessins italiens de Pierre Crozat (1665-1740). L’œil de Mariette par Bernadette Py, un énorme catalogue de plus de 600 pages. Il est dommage que ce travail ne soit pas disponible en édition papier, mais sa mise en ligne gratuite devrait en favoriser la diffusion. On ne peut cependant que regretter le caractère indigent de cette édition électronique, l’ouvrage, tel qu’il est présenté, étant à peu près inutilisable : les caractères sont trop petits, et si l’on zoome la page est trop grande et empêche une lecture simple, il n’y a aucun lien hypertexte, aucune illustration, et on ne peut même pas le télécharger. Alors que plusieurs formats pratiques, sont disponibles pour les éditions de livres électroniques, notamment e-pub et PDF, rien de tel ici, juste des pages html. [Addendum du 22 janvier : deux lecteurs nous ont signalé qu’on peut néanmoins convertir en PDF en choisissant cette option lors d’une impression.] Bref, si l’idée est bonne, la réalisation est désastreuse. Par ailleurs, à défaut de connaître l’adresse, il est très difficile de retrouver ce livre sur le site du Louvre. Celui-ci, pourtant pionnier pour ses bases de données qui sont d’ailleurs très complètes et pratiques d’utilisation, est en revanche incapable de proposer un site internet pratique et ergonomique, ou simplement régulièrement mis à jour.


Didier Rykner, lundi 18 janvier 2016


Notes

1Le pilotage scientifique et technique est dû à Jean-Luc Uro, et le directeur de la publication est Thomas Schlesser, le directeur de cette institution.





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Deux Bonnard offerts au Cannet

Article suivant dans Brèves : Un paysage de Gifford acquis par Cincinnati