Nombreuses restaurations grâce au mécénat à Vaux-le-Vicomte Contenu abonnés


JPEG - 684.3 ko
1. Charles Le Brun (1619-1691)
Le Triomphe de la Fidélité et Les Muses
Huile sur toile (centre) et huile sur enduit (voussures)
Vaux-le-Vicomte, château
Photo : Christian Gluckman
Voir l'image dans sa page

14/10/16 - Restauration - Château de Vaux-le-Vicomte - Désormais dirigé par les trois fils de Patrice de Vogüé, le château de Vaux-le-Vicomte est plus actif que jamais. Réussir à maintenir et à entretenir un monument de la taille et de l’importance de celui-ci est un exploit toujours renouvelé qui force l’admiration. Grâce notamment à une recherche très active de mécénat, accompagné pour les donateurs de réductions fiscales importantes, de multiples restaurations sont en cours. En revanche, les subventions directes, en raison de la forte baisse du budget de la Culture dédié au patrimoine (et malgré la communication trompeuse du ministère) sont désormais réduites à la portion congrue : 150 000 € en 2016 pour un budget global (fonctionnement et restaurations) de 9 000 000 d’euros !

Les Américains viennent aussi aider le château, et la restauration de la chambre des Muses qui vient de commencer1 peut avoir lieu grâce à la générosité de l’un d’entre eux, Alexis Gregory, qui finance entièrement les 450 000 € qu’elle va coûter. Il s’agit de deux plafonds : celui de la pièce elle-même, représentant Le Triomphe de la Fidélité (ill. 2), et celui de l’alcôve qui figure La Nuit, tous deux peints par Charles Le Brun pour Nicolas Fouquet.
Le Triomphe de la Fidélité était en assez mauvais état, la peinture s’écaillant en de multiples endroits, notamment sur la toile centrale. Celle-ci, fragilisée par l’onde de choc d’un bombardement de 1944, avait été restaurée à cette époque sans que les travaux aient été documentés. Un rentoilage a eu lieu, peut-être à ce moment ou plus anciennement, qui fragilise encore davantage la peinture. Elle devra être déposée (une opération qui aura lieu la semaine prochaine), puis sera débarrassée de ses repeints qui, comme sur certains…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Une miniature acquise par Fontainebleau

Article suivant dans Brèves : Acquisition de tableaux de Simon Vouet et Morazzone par Washington

s