Nombreuses préemptions du musée Rodin à la vente Maurice Fenaille Contenu abonnés


9/6/06 – Acquisitions - Paris, Musée Rodin – Héritier d’une société de négoce de graisses et d’huiles, Maurice Fenaille (1855-1937) développa cette entreprise et fit fortune en raffinant et en vendant de l’essence pour les engins motorisés naissants, automobiles et avions. Amateur d’art averti, il fut collectionneur, historien d’art et mécène des musées français. Il s’impliqua dans de nombreuses associations savantes ou philanthropiques, et participa notamment de manière importante à la Société des Amis du Louvre où il s’engagea pour l’acquisition du Bain Turc d’Ingres.
Maurice Fenaille fut également un grand ami d’Auguste Rodin à qui il acheta de nombreuses œuvres. Il fut vice-président du Musée Rodin.

JPEG - 69.2 ko
1. Auguste Rodin (1840-1917)
Tête de Saint Jean-Baptiste
Lavis, crayon noir,…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Deux appels à candidature confirment qu’un administrateur dirigera Fontainebleau

Article suivant dans Brèves : Turner sur tous les fronts