Nicolas Tournier et la peinture caravagesque en Italie, en France et en Espagne Contenu abonnés


jpg-couverture_tournier-jpgÀ Toulouse, en 2001, deux expositions avaient proposé une synthèse des connaissances sur Nicolas Tournier1 et sur le Caravagisme en Languedoc2.
Le colloque tenu à l’Université de Toulouse-Le Mirail a permis à une vingtaine d’historiens d’art de réfléchir sur la diffusion de ce style à Rome même, dans la France méridionale, et en Espagne, ce qui renvoie à des questions d’attributions, à des réflexions sur l’iconographie, la place sociale et le nombre de peintres à Rome en 1600 (communication d’Olivier Bonfait) ou en province 50 ans plus tard. Il n’y a pas de découvertes spectaculaires dans cet ouvrage, par exemple un nouveau Tournier de la période toulousaine (qui restent trop rares), mais beaucoup de précisions, des pièces d’archives inédites à propos d’artistes et de commanditaires…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Publications : Dictionnaire des artistes exposant dans les Salons des XVIIe et XVIIIe siècles à Paris et en Province 1673-1800. Les Salons de Lille de l’Ancien Régime à la Restauration 1773-1820

Article suivant dans Publications : Autour des Paysages de mer de Gustave Courbet