Natoire et Coustou : deux préemptions pour Versailles et le Louvre Contenu abonnés


JPEG - 96.2 ko
1. Charles Natoire (1700-1777)
Projet allégorique pour la naissance d’un dauphin de France, 1750
Aquarelle - 43,5 x 68,5 cm
Versailles, Musée national du château
Photo : SVV Binoche-Renaud-Giquello
Voir l'image dans sa page

11/6/10 - Acquisitions - Paris, Musée du Louvre et Versailles, Musée national du château - Vendredi 4 juin 2010, dans une vente à l’hôtel Drouot (SVV Binoche-Renaud-Giquello), le château de Versailles a préempté une aquarelle de Charles Natoire représentant une Allégorie pour la naissance d’un Dauphin (ill. 1), pour la somme de 19 000 € (hors frais). Le peintre avait en effet préparé un tableau pour célébrer la naissance d’un héritier mâle du Dauphin Louis, mais ce fut une fille qui naquit, ce qui obligea Natoire à revoir sa copie. Il peignit en définitive une…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : L’Assemblée nationale supprime les peines contre les vandales dans les ZPPAUP

Article suivant dans Brèves : Le Portrait d’Yvonne Lerolle par Maurice Denis entre au Musée d’Orsay