Napoleone e il Piemonte. Capolavori ritrovati Contenu abonnés


Alba, Fondazione Ferrero, du 29 octobre 2005 au 27 février 2006.

JPEG - 67.5 ko
1. Louis-Charles-Auguste Couder (1790-1873)
Napoléon visitant l’escalier du Louvre
sous la conduite de Percier et Fontaine

Huile sur toile - 177 x 135 cm
Paris, Musée du Louvre
© R.M.N.
Voir l'image dans sa page

Depuis le 29 octobre et jusqu’au 27 février prochain, la Fondation Ferrero présente en son siège, à Alba, une exposition sur la question des réquisitions napoléoniennes d’œuvres d’art dans le Piémont puis de leurs restitutions après la chute de l’Empire. Il y a lieu avant tout de féliciter une initiative qui associe la Fondation Ferrero elle-même, la Soprintendenza per il Patrimonio Storico Artistico ed Etnoantropologico del Piemonte et le groupe de recherches dirigé par Giovanni Romano à l’Université de Turin. Car si l’événement qui se tient actuellement à Alba donne lieu à une belle exposition et à un catalogue conséquent, il s’inscrit dans un projet de recherches plus vaste, dont d’autres volets seront dévoilés ultérieurement.

L’exposition, comme son catalogue, traite de la période où Napoléon conquiert le Piémont, dès mai 1796 et organise, par l’intermédiaire d’agents, le déplacement de plusieurs œuvres, de leur emplacement d’origine vers le Louvre. Elle englobe également la période des restitutions post 1815, Lodovico Costa étant pour le Royaume de Sardaigne l’équivalent d’Antonio Canova pour les Etats pontificaux, chargé par Pie VII de récupérer les objets soustraits à Rome. Un des mérites de l’initiative d’Alba est de replacer ce phénomène dans le contexte plus général qu’il induit, à savoir une redéfinition complète de la géographie du patrimoine artistique piémontais, favorisée par la suppression des ordres religieux.


JPEG - 88.4 ko
2. Giovanni Francesco Barbieri, dit Le Guerchin (1591-1666)
Le retour du fils prodigue
Huile sur toile - 192 x 203 cm
Turin, Galleria Sabauda
Photo : Service de presse
Voir l'image dans sa page

En effet, plusieurs éléments concomitants se superposent : destruction par l’armée impériale de monuments telle la cathédrale…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Expositions : Jane Poupelet 1874-1932

Article suivant dans Expositions : Girodet 1767-1825