Musées et monuments, des appels à souscription toujours plus nombreux Contenu abonnés


17/4/16 - Acquisitions, restauration et souscriptions - Toul, Tarbes, Giverny et Azay-le-Rideau - La baisse des budgets dédiés à la culture a pour corollaire la multiplication des appels au mécénat populaire. Alors que celui-ci devrait apporter plus d’argent, il a ainsi tendance parfois à se substituer aux fonds publics, ce qui soulève de vraies questions. Il reste que cela permet à certains musées d’acheter des œuvres qu’ils ne pourraient pas acquérir sans cet apport ou à certains monuments d’être restaurés plus rapidement. Il faut y ajouter une dimension pédagogique, en incitant les citoyens à s’impliquer activement dans l’enrichissement des musées et la protection du patrimoine.


JPEG - 44 ko
1. France, vers 1520-1540
Sainte Catherine d’Alexandrie
Calcaire polychrome - 138 x 58 x 37 cm
Toul, Musée
Photo : Musée de Toul
JPEG - 46.8 ko
2. France, vers 1520-1540
Sainte Marie-Madeleine
Calcaire polychrome - 136 x 51 x 26 cm
Toul, Musée
Photo : Musée de Toul

Il est difficile d’être exhaustif tant les initiatives sont nombreuses (et nous n’en avons pas toujours connaissance). Voici quelques exemples toujours en cours. Tous les dons bénéficient de déductions fiscales (66 % du montant du don sur l’impôt sur le revenu et 60% sur l’impôt sur les sociétés).


JPEG - 662.9 ko
3. France, fin XVe siècle
Arrestation du Christ
Calcaire - 60 x 60 cm (environ)
Collection particulière
Photo : Musée de Toul
JPEG - 672.2 ko
4. France, fin XVe siècle
La Cène
Calcaire - 60 x 60 cm (environ)
Collection particulière
Photo : Musée de Toul

JPEG - 525.6 ko
5. France, fin XVe siècle
Le Couronnement d’Épines
Calcaire - 60 x 60 cm (environ)
Collection particulière
Photo : Musée de Toul

Le Musée de Toul a lancé une souscription qui fait suite à une première opération réussie, menée avec le concours de la Fondation du Patrimoine. L’année dernière en effet, il s’agissait d’acheter, auprès d’un particulier, deux sculptures de la Renaissance, une Sainte Catherine d’Alexandrie (ill. 1) et une Sainte Marie-Madeleine (ill. 2). En pierre calcaire polychrome,…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Un tableau de Gillot Saint-Evre pour le Musée de la Vie romantique

Article suivant dans Brèves : Préemption du Portrait de George Sand par le Musée Delacroix