Mise en ligne d’une nouvelle base de données des biens juifs spoliés Contenu abonnés


20/10/10 – Internet – Restitutions – L’ERR (Einsatzstab Reichsleiter Rosenberg), dirigé par Alfred Rosenberg, fut entre 1940 et 1944 l’un des principaux acteurs de la spoliation des biens juifs organisée par les nazis. La plupart des œuvres que ce service confisqua en France et en Belgique aux collectionneurs et aux marchands juifs furent ainsi stockées au Jeu de Paume, dans le jardin des Tuileries.

La Conference on Jewish Material Claims Against Germany (Claims Conference) et le United States Holocaust Memorial Museum viennent de mettre en ligne une base de données répertoriant plus de 20 000 œuvres ayant transité au Jeu de Paume avant de partir pour l’Allemagne. La documentation, très précise puisqu’elle contient le nom des propriétaires, les fiches d’inventaire tenues par les…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : La mairie de Paris « communique » sur les Serres d’Auteuil

Article suivant dans Brèves : Un Philosophe de Luca Giordano acquis par Lille