Mantes-la-Jolie acquiert un portrait d’Emile Verhaeren par Maximilien Luce Contenu abonnés


JPEG - 180.8 ko
Maximilien Luce (1858-1941)
Portrait d’Emile Verhaeren, 1892-1898
Huile sur bois - 32 x 42 cm
Mantes-la-Jolie, Musée de l’Hôtel-Dieu
Photo : Artcurial

24/8/16 - Acquisition - Mantes-la-Jolie, Musée de l’Hôtel-Dieu - C’est un portrait sans visage, ou presque : Maximilien Luce montre Émile Verhaeren penché sur son bureau, la tête appuyée sur la main, trop occupé à lire ou à écrire pour prêter attention au peintre et encore moins au spectateur, offrant à voir son crâne essentiellement, à défaut de laisser deviner ses pensées. On le reconnaît pourtant grâce à ses grosses moustaches broussailleuses de Gaulois qui dépassent de ses joues.
L’œuvre était mise en vente chez Artcurial le 5 avril 2016 ; elle a été achetée 36 400 euros (frais inclus) par le Musée de l’Hôtel-Dieu de…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Une miniature d’Isaac Oliver acquise pour le Pays de Galles

Article suivant dans Brèves : La dénaturation de la galerie Vivienne se poursuit