Lucien Jonas et le décor mural des années 30 à Paris Contenu abonnés


Paris, Musée Carnavalet. Exposition terminée le 26 octobre 2003.

JPEG - 101.1 ko

Bien que se situant en dehors des limites chronologiques que nous nous sommes fixés pour la Tribune de l’Art (Renaissance au XIXe siècle), l’art des années 30 est suffisamment lié au siècle précédent pour que, par exception, nous y consacrions quelques articles1. De plus, cet art est souvent sous-estimé et n’a que rarement droit de cité dans les revues ou les musées d’art moderne et contemporain.
Le Musée Carnavalet a récemment fait l’objet d’une généreuse donation de dessins de Lucien Jonas (1880-1947) par son fils Jacques Jonas. Elle comporte notamment deux groupes de projets pour des décors parisiens : ceux de la Maison des Centraux et du décor du foyer du Théâtre de la Cité. Le premier a été détruit peu de temps après la mort du peintre alors que le premier n’a jamais été réalisé,…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Expositions : Ruskin-Turner. Dessins et voyages en Picardier romantique

Article suivant dans Expositions : Terre ciel. La sculpture en terre cuite du Maine, XVIe et XVIIe siècles