Libérez le Palais Farnèse ! Contenu abonnés


La galerie des Carrache, à Rome, est l’un des deux ou trois ensembles les plus importants pour la connaissance de la peinture du Seicento. Elle a servi de référence à toutes les galeries peintes après elle et a inspiré d’innombrables artistes, italiens ou étrangers. Elle est, en soi, un chef-d’œuvre comparable à la Sixtine ou aux chambres de Raphaël.

Pourtant, cette galerie est invisible, ou presque. Siège de l’ambassade de France depuis 1874, on ne peut visiter le palais Farnèse que lors de visites guidées, organisées le lundi et le jeudi, à 16 h et 17 h (une en français, une en anglais1)). Un visiteur individuel, en basse saison, doit réserver au moins un mois à l’avance. Planifier, dans de telles conditions, une visite à partir de la France est particulièrement complexe. C’est un peu…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Éditorial : Et bien, chantez maintenant

Article suivant dans Éditorial : Le Louvre face brillante