Les reliefs de Pierre Julien retournent à Rambouillet Contenu abonnés


18/3/07 – Patrimoine – Rambouillet, Laiterie de la Reine – En 2003, l’Etat français recevait en dation, de la famille Wildenstein, l’extraordinaire ensemble de reliefs en marbre sculptés par Pierre Julien pour la Laiterie de la Reine à Rambouillet (ill. 1). Ceux-ci furent exposés au Puy lors de la rétrospective consacrée à cet artiste (voir notre article).
Le retour à leur emplacement d’origine pourrait paraître la solution la plus raisonnable. Cependant, la Laiterie de Rambouillet a été remaniée sous Napoléon Ier. Les sept reliefs et le groupe sculpté (Amalthée et la chèvre de Jupiter) furent enlevés, le décor (sol et mur) transformé, les objets qui l’ornaient retirés (des vases, un mobilier de Jacob sur des dessins d’Hubert Robert, aujourd’hui conservé à Versailles,...). Si le gros…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Le fonds photographique historique de la maison Giraudon donné à l’INHA

Article suivant dans Brèves : Acquisitions majeures de la National Gallery of Ireland de Dublin