Les musées anglais privés d’argent par les Jeux Olympiques Contenu abonnés


25/3/07 – Politique culturelle – Royaume-Uni – L’addition des Jeux Olympiques de 2012 n’en finit pas de grimper au Royaume-Uni. Le budget prévisionnel a triplé, passant de 3 milliards de livres à 9 milliards en un an. La National Lottery, dont les bénéfices sont consacrés pour une part au sport, au patrimoine monumental et aux musées, va être encore davantage mise à contribution : 675 millions de livres supplémentaires seront affectés aux Jeux.
En un système de vases communiquants, cet argent sera donc ponctionné sur le budget dédié aux arts, à la légitime fureur des responsables des institutions patrimoniales. Selon le Daily Telegraph, les restaurations des églises et des parcs publics, les travaux d’agrandissement des musées et les achats d’œuvres d’art seront notamment concernés par…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Exposition consacrée à la revue La Plume à l’INHA

Article suivant dans Brèves : Deux acquisitions du British Museum au Salon du Dessin