Les deux plus célèbres Titien du Duc de Sutherland sont à vendre Contenu abonnés


28/8/08 – Musées – Edimbourg, National Gallery of Scotland et Londres, National Gallery – Les collections particulières du Royaume-Uni demeurent très riches en chefs-d’œuvre de la peinture occidentale, parfois déposés à long terme dans les musées britanniques. Depuis quelques années, ceux-ci font face à un défi majeur : le souhait de leurs propriétaires (souvent des membres de l’aristocratie), de s’en séparer au plus haut prix. Nous avions déjà évoqué ici (voir brève du 12/7/07) le Duc de Rutland désireux de vendre sa série des Sacrements de Poussin (qu’il a, pour l’instant, décidé de maintenir en prêt à la National Gallery de Londres), l’Earl of Halifax un Portrait d’homme de Titien (à notre connaissance, le tableau est toujours proposé par Dickinson), et feu Viscount Hampden une





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : L’aveu de Frédéric Didier : la grille de Versailles n’est pas identique à l’originale

Article suivant dans Brèves : Les dessins de la collection Ratjen acquis par la National Gallery de Washington