Les clés d’Alger resteront au Musée de l’Armée


JPEG - 47.4 ko
Clés de la ville d’Alger remises aux français par le
dey Hussein lors de la reddition de la ville le 5 juillet 1830
Photo : Musée de l’Armée

14/12/12 - Inaliénabilité - Paris, Musée de l’Armée - Les clés d’Alger, que le président de la République devait donner à Abdelaziz Bouteflika lors de son prochain voyage en Algérie les 19 et 20 décembre 2012 (voir la brève du 30/11/12) resteront fort heureusement dans leur musée. L’Élysée a renoncé à son projet illégal qui rencontrait d’ailleurs une forte résistance au sein du ministère de la Culture. Des militaires et des hauts fonctionnaires du ministère de la Défense y étaient également très opposés, et avaient pris l’initiative hier soir de faire déposer une requête devant le juge des référés du tribunal administratif de Paris (par…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :




Tip A Friend  Envoyer par email
imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Disparition et retrouvailles d’un fonds de dessins de Paul Borel

Article suivant dans Brèves : Une banque belge veut vendre ses œuvres d’art