Les autres préemptions de la vente des Orléans


18/10/15 - Acquisitions - Versailles, Eu, Chantilly, Légion d’Honneur - Nous avions publié, presque en direct (voir la brève du 29/9/15), les préemptions des musées français à la vente Orléans chez Sotheby’s. La seconde partie de la vente, qui avait lieu le lendemain, a été une nouvelle fois l’occasion de très nombreux achats pour les collections nationales (tous les prix donnés ici incluent les frais acheteurs).


JPEG - 292.3 ko
1. Attribué à Eugène Isabey (1803-1886)
La Naissance de Louis-Philippe
Huile sur toile - 64,5 x 81,5 cm
Versailles, Musée nationale du château
Photo : Sotheby’s
JPEG - 302.9 ko
2. France, XIXe siècle
Le conseil de guerre du 26 juin 1792 à Courtrai
Huile sur toile - 66,5 x 98 cm
Versailles, Musée nationale du château
Photo : Sotheby’s

Versailles a été encore actif en achetant deux œuvres :

- une esquisse à l’huile sur toile, attribuée à Eugène Isabey, représentant la naissance de Louis-Philippe, pour 13 125 € (ill. 1),

- un tableau représentant Le conseil de guerre du 26 juin 1792 à Courtrai, par un peintre français anonyme (ill. 2).

Le Musée de la Légion d’Honneur a acquis une décoration de l’Ordre du Saint Esprit provenant probablement de Louis-Philippe d’Orléans, futur roi Louis-Philippe (37 500 €).


JPEG - 66.1 ko
3. D’après Fançois-Josep Bosio (1768-1845)
Fonte Barbedienne
Henri IV enfant
Bronze - H. 74,5 cm
Eu, Musée Louis-Philippe
Photo : Sotheby’s

Le château d’Eu (Musée Louis-Philippe) qui avait acquis la veille le dessin pour la tête du duc de Valois, le futur Louis-Philippe, s’est à nouveau manifesté en préemptant :

- une réduction en bronze par Barbedienne du célèbre Henri IV de Bosio (ill. 3), pour 10 000 € ; cet exemplaire, comme le signale une inscription sur le socle : « Offert à la princesse Amélie / à l’occasion de son mariage / par les employés du château / écurie, parc dépendance et forêt d’Eu / 22 mai 1886 » ;


JPEG - 175.8 ko
4. Suisse, 1793
Vue du château de Reichenau (d’une série de sept)
Aquarelle
Eu, Musée Louis-Philippe
Photo : Sotheby’s
JPEG - 230.7 ko
5. Attribué à Eugène Isabey (1803-1886)
Le débarquement de la reine Victoria au Tréport en 1843
Huile sur toile - 81 x 118 cm
Eu, Musée Louis-Philippe
Photo : Sotheby’s

- sept aquarelles constituant l’album du château de Reichenau, pour 7 500 € (ill. 4) ;

- Le débarquement de la reine Victoria au Tréport en 1843 (ill. 5), attribué à Eugène Isabey, pour 62 500 € (sur une estimation de seulement 2 à 3000 €) ;

- ainsi qu’un ensemble de souvenirs de la maison de France réunis dans un coffret, pour 4000 €.


JPEG - 361.5 ko
6. Eugène Lami (1800-1890)
Baba Ali
Aquarelle - 15 x 22 cm
Chantilly, Musée Condé
Photo : Sotheby’s

Enfin, le Musée Condé a acquis pour 9 375 euros une aquarelle d’Eugène Lami représentant Baba Ali, le cheval favori du duc d’Aumale (ill. 6).

Concluons cet article en signalant qu’un membre de la famille d’Orléans, après notre jugement sévère du premier article (voir la brève du 29/9/15), s’est manifesté auprès de nous pour indiquer que la vente avait été rendue nécessaire par l’indivision, mais que celle-ci ne s’était pas faite pour eux de gaîté de cœur et que plus de la moitié des lots avaient été rachetés par certains d’entre eux, qui ne se désintéressent donc pas de leur histoire. Dont acte !


Didier Rykner, dimanche 18 octobre 2015





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Frieze Masters : une foire décevante pour l’art ancien

Article suivant dans Brèves : Un Watteau pour Valenciennes