Les archivistes s’inquiètent des conséquences de la RGPP Contenu abonnés


10/7/08 – Politique culturelle – Archives – La RGPP (Révision générale des politiques publiques), dont nous avons déjà parlé sur ce site (voir brève du 17/4/08), est également contestée par les archivistes qui dénoncent les risques qu’elle fait courir à ce domaine tout aussi important pour le patrimoine français que les musées ou les monuments historiques. La Direction des Archives a en effet disparu lors de la dernière réorganisation pour être fondue avec les autres directions patrimoniales dans une improbable « direction générale des Patrimoines de France » dont la préfiguration est dirigée par Michel Clément (voir brève du 12/5/08).
L’Association des Archivistes Français souligne, dans un communiqué, que les archives sont la source première de la recherche. En prêchant pour notre…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Persée et la Gorgone de Camille Claudel acquis par le musée de Nogent-sur-Seine

Article suivant dans Brèves : Plusieurs associations lancent un appel solennel pour le patrimoine