Le voyage en Espagne d’Alexandre de Laborde (1806-1820), dessins préparatoires Contenu abonnés


El viatge a Espanya d’Alexandre de Laborde (1806-1820), dibuixos preparatoris

Barcelone, Museu Nacional de Catalunya. Du 30 mai au 29 octobre 2006.

JPEG - 55.7 ko
1. Florent-Fidèle-Constant Bourgeois de Castelet
Vue de Barcelone depuis Montjuïch, 1803
Aquarelle - 28,7 x 42,7 cm
Barcelone, Archives historiques de la ville de Barcelone
© D. R.
Voir l'image dans sa page

Il y a deux cents ans, paraissait le premier volume du Voyage pittoresque et historique de l’Espagne d’Alexandre de Laborde (Paris, Pierre Didot l’Aîné, 1806-1820) qui, avec sa version pratique, l’Itinéraire descriptif de l’Espagne (Paris, Firmin Didot père et fils, 1807), a révolutionné le genre de la littérature de voyages. Basé sur une conception encyclopédique, à la fois scientifique, historique et artistique, cet inventaire patrimonial comprend 349 illustrations. Soutenu par le roi d’Espagne, par le Prince de la Paix Manuel Godoy et le gouvernement français, Laborde parcourt l’Espagne entre 1796 et 1806, aidé d’une équipe de vingt et un artistes parmi lesquels Jacques Moulinier, François Ligier, Florent-Fidèle-Constant Bourgeois de Castelet, Jean Lubin Vauzelle1. À partir du matériel graphique récolté sur place, pas moins de trente graveurs parisiens ont réalisé les planches. L’invasion napoléonienne en 1808, puis de graves problèmes financiers, et enfin la chute de l’Empire ont reporté la fin de l’entreprise jusqu’en 1820.
Le musée de Barcelone célèbre ce bicentenaire par la réunion de soixante et onze dessins préparatoires aux planches des quatre volumes. S’il y a de simples ébauches, la plupart sont très achevés, exécutés au lavis ou à l’aquarelle, alliant précisions topographiques et qualités artistiques. Dans le parcours, se succèdent des vues panoramiques de Barcelone (ill. 1), des relevés des ruines de Tarragone (ill. 2), de Mérida et de Sagonte, des paysages des monastères de Montserrat et de Poblet ; le sud du pays est évoqué par les des panorama de villes (Vue de Tolède), des représentations des bâtiments arabes et chrétiens (Vue de l’Intérieur de la Cathédrale de Valence)... Trente-huit feuilles sont tirées du fonds Laborde du MNAC, acquis en…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Expositions : Pierre-Victor Galland. Un Tiepolo français au XIXe siècle

Article suivant dans Expositions : Girolamo Romanino : un pittore in rivolta nel Rinascimento italiano