Le Subleyras de Nana Mouskouri Contenu abonnés


JPEG - 17.6 ko
1. D’après ou par Pierre Subleyras (1699-1749)
Saint Jérôme
Huile sur toile - 93 x 69 cm
Vendu le 12 mai 2010 à Drouot
par Pierre Cornette de Saint Cyr
Photo : SVV Cornette de Saint Cyr
Voir l'image dans sa page

12/5/10 – Marché de l’art – Paris – Copies, croûtes par ailleurs souvent trop restaurées, la première partie de la vente de la « collection » de Nana Mouskouri qui se déroulait aujourd’hui sous le marteau de Pierre Cornette de Saint Cyr à l’hôtel Drouot était particulièrement folklorique1. On ne sait si la chanteuse avait volontairement amassé des toiles kitsch (c’est un genre, et l’accumulation peut être presque drôle) ou si elle pensait réellement conserver des chefs-d’œuvre.

Malgré tout, au sein de ce capharnaüm, se trouvait une toile superbe, une erreur d’achat sans…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Une loi dangereuse pour l’inaliénabilité adoptée par le parlement

Article suivant dans Brèves : Appel à mécénat pour l’acquisition d’un Natoire par le château de Compiègne