Le retable de Gérard Seghers, restauré, de retour à Notre-Dame de Calais Contenu abonnés


23/8/05 - Patrimoine - Calais, église Notre-Dame - Nous regrettions dans notre dernière brève sur l’église Notre-Dame de Calais1 que la restauration de l’Assomption, de Seghers fût encore repoussée. Celle-ci vient enfin de se terminer, et nous pouvons présenter ici le tableau après restauration. Celui-ci vient d’être replacé dans l’église (pas à sa place d’origine puisque le retable sculpté est toujours en ruine).

JPEG - 62.4 ko
1. Gerard Seghers
L’Assomption de la Vierge, 1629
(avant restauration)
Huile sur toile - 487 x 317 cm
Calais, Eglise Notre-Dame
Voir l'image dans sa page
JPEG - 82.1 ko
2. Gerard Seghers
L’Assomption de la Vierge, 1629
(après restauration)
Huile sur toile - 487 x 317 cm
Calais, Eglise Notre-Dame
Voir l'image dans sa page

On constatera qu’une grande partie de la couche picturale,…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : La Vierge de douleur du maître de Moulins acquise par l’Art Institute de Chicago

Article suivant dans Brèves : Thierry Crépin-Leblond nommé directeur du Musée de la Renaissance