Le Patineur d’Henri Raeburn, icône de l’art écossais, serait un tableau d’Henri-Pierre Danloux Contenu abonnés


JPEG - 40.8 ko
Henri-Pierre Danloux (1753-1809)
ou Henry Raeburn (1756-1823)
Le Patineur
Huile sur toile - 76,2 x 63,5 cm
Edimbourg, National Gallery of Scotland
Photo : D. R.
Voir l'image dans sa page

9/3/05 - Attribution - Raeburn-Danloux - Attributions et désattributions sont le lot commun de l’histoire de l’art. Mais il est assez rare qu’un tableau célébrissime, dont l’auteur est reconnu depuis toujours ou presque, voit l’identité de celui-ci remise en cause de façon vraisemblable. Ce fut le cas jadis de L’homme au casque d’or alors de Rembrandt, aujourd’hui d’un de ses suiveurs anonymes. C’est aujourd’hui le tour du Skater1 (Le Patineur), portrait du révérend Robert Walker glissant sur le lac de Duddingston. Il ne serait pas d’Henry Raeburn comme on le pensait, mais d’Henri-Pierre Danloux.

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Acquisitions de peintures espagnoles par l’Academia de Belas Artes de San Fernando, à Madrid

Article suivant dans Brèves : The Old Mill at Sunset de Thomas Cole choisi par le Nelson-Atkins Museum de Kansas City