Le Musée des Beaux-Arts de Tours et son jardin sont sauvés


JPEG - 439.2 ko
1. Le jardin du Musée des Beaux-Arts de Tours
Photo : Didier Rykner
Voir l'image dans sa page

20/12/16 - Patrimoine - Tours, Musée des Beaux-Arts - Nous avouons ne pas être peu fiers du résultat. Car nous avons été les premiers à dénoncer la construction d’une aile dans le jardin du Musée des Beaux-Arts de Tours, nous avons été à la pointe de la bataille (voir tous nos articles), et nous avons gagné ! Le Musée des Beaux-Arts de Tours (ill. 1) ne sera pas défiguré par une aile contemporaine qui n’a rien à faire dans ce lieu archi-protégé (cinq fois, comme nous l’avions écrit). Alors que la Commission nationale des Secteurs Sauvegardés ne devait pas être consultée, l’opposition affirmée au projet, notamment celle des associations1, a permis qu’elle le soit, et son avis négatif, rendu à l’unanimité, a emporté l’affaire. Même si cet avis n’est que consultatif, le maire de Tours, Serge Babary, a admis que cela « mettait en difficulté le dossier ». Et cela d’autant plus que, selon nos informations, le vent tournait au ministère de la Culture. Car ce projet avait été porté par la Directrice Régionale des Affaires Culturelles, Mme Le Clech, l’Architecte des Bâtiments de France et, au niveau central, par le service des musées de France, alors que celui des patrimoines, qui n’avait pas été consulté, n’y était pas favorable.


JPEG - 171.6 ko
2. Le château de Tours où sera présentée la donation Cligman
Photo : Guillaume Piolle (CC BY 3.0)
Voir l'image dans sa page

Serge Babary a donc fait part aujourd’hui au conseil municipal de Tours de l’abandon du site du Musée des Beaux-Arts et a expliqué que Léon Cligman, qui souhaite aller rapidement, avait finalement choisi parmi les autres lieux qui lui étaient proposés (car comme nous le disions plusieurs alternatives étaient possibles) celui du château de Tours (ill. 2). Ce monument, vide, accueille déjà des expositions temporaires et sera donc beaucoup plus facile à aménager (et moins coûteux) que ce qui était prévu dans le jardin du Musée des Beaux-Arts, dont il n’est d’ailleurs pas très éloigné. Cette solution raisonnable2 permettra sans aucun doute au donateur d’inaugurer la collection qui y sera désormais présentée (rappelons que celle-ci est offerte à l’État pour dépôt dans la capitale ligérienne). Il reste maintenant à savoir ce qu’elle contient exactement, aucune liste ni même aucune œuvre n’ayant pour l’instant été dévoilée.


Didier Rykner, mardi 20 décembre 2016


Notes

1Au premier rang desquelles, une fois de plus, Sites et Monuments, qui est toujours des bons combats.

2Le maire a dit que la balle était maintenant dans le camp de la ministre de la Culture. On voit mal comment celle-ci pourrait ne pas se rallier à cette position qui satisfait tout le monde.





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Une exposition d’œuvres de Jean-Victor Bertin

Article suivant dans Brèves : Le tableau disparu de Tournier est enfin revenu à Toulouse