Le Musée Delacroix préempte un tableau du maître


JPEG - 162.7 ko
Eugène Delacroix (1798-1863)
Le Cardinal de Richelieu disant la messe
Huile sur toile - 40 x 32,4 cm
Préempté par le Louvre pour le
Musée Eugène Delacroix
Photo : Sotheby’s

17/6/15 - Acquisition - Paris, Musée Delacroix - Le tableau qu’a préempté pour 171 000 euros (frais inclus) le Musée Delacroix aujourd’hui, lors de la vente Sotheby’s à Paris, divise les spécialistes : s’agit-il d’une esquisse préparatoire ou d’une réplique du tableau monumental que le duc d’Orléans commanda en 1828 à Eugène Delacroix, représentant Le Cardinal de Richelieu disant la messe dans la chapelle du Palais Royal ? Dans tous les cas, elle n’est pas totalement identique à la grande peinture et présente même quelques différences importantes : les colonnes torses ne le sont pas, les carrelages diffèrent, les figures disposées de part et d’autres du chœur, le dais également...
La question de son usage en entraîne une autre : sa datation. Les uns pensent qu’il s’agit d’une esquisse non retenue qui daterait donc de 1828 environ, les autres penchent pour une réplique avec variantes exécutée peu de temps après l’achèvement du tableau, d’autres encore y voient une réplique plus tardive peinte vers 1846.

Quoi qu’il en soit l’œuvre est signée du maître et elle est bien liée à la peinture réalisée pour le duc d’Orléans, qui fut exposée au Salon de 1831 et qui disparut dans l’incendie de 1848. On en conserve aujourd’hui une lithographie par Paul Jourdy ainsi qu’une petite esquisse préparatoire en collection particulière. Le musée du Louvre possède en outre une étude pour le soldat au premier plan à gauche. La notice du catalogue de vente signale enfin une aquarelle conservée au Musée Condé de Chantilly datée de la fin des années 1820, très proche dans sa composition de la peinture aujourd’hui mise en vente et acquise par le musée.


Bénédicte Bonnet Saint-Georges, mercredi 17 juin 2015





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Tableaux anciens et esquisses pour les prix de Rome en vente chez Sotheby’s

Article suivant dans Brèves : Préemption d’un portrait de Duplessis par Versailles