Le Musée de l’Histoire de France s’installera aux Archives Nationales Contenu abonnés


JPEG - 120.7 ko
1. Hôtel de Soubise
Archives Nationales
Façade sur la cour d’Honneur
Photo : Didier Rykner
Voir l'image dans sa page

Les interrogations sur l’emplacement du Musée de l’Histoire de France1 devraient cesser définitivement dimanche. Le président de la République, en déplacement à Lascaux, devrait en effet annoncer son installation dans les bâtiments appartenant aux Archives Nationales (ill. 1), situés entre la rue des Francs-Bourgeois, la rue des Archives, la rue des Quatre Fils et la rue Vieille du Temple.

Nous laisserons Nicolas Sarkozy révéler le programme détaillé. On peut cependant en dessiner les grandes lignes à partir de ce qui est connu de l’avenir des Archives.
On sait en effet que celles-ci seront bientôt dispersées sur trois sites : à Paris demeureront les archives antérieures à 1789, celles postérieures à cette date s’installeront à Pierrefitte-sur-Seine dans un édifice en cours de construction, à l’exception des archives contemporaines qui resteront à Fontainebleau. Ce grand projet va ainsi libérer de nombreux espaces de stockage, notamment au rez-de-chaussée des grands dépôts Napoléon III qui longent les rues des Quatre Fils et des Archives (ill. 2) et dans différents autres bâtiments. Aux espaces nouveaux gagnés sur les magasins s’ajoutent notamment l’Hôtel de Soubise (ill. 1), déjà le siège d’un musée de l’Histoire de France et riche de nombreux décors, ainsi que l’Hôtel de Rohan-Strasbourg (ill. 3) qui pour l’instant est entièrement fermé au public.


JPEG - 138.9 ko
2. Magasins Napoléon III
Archives Nationales
Façade sur la rue des Archives
Photo : Didier Rykner
Voir l'image dans sa page
JPEG - 125.5 ko
3. Hôtel de Rohan-Starsbourg
Archives Nationales
Façade sur les jardins
Photo : Didier Rykner
Voir l'image dans sa page

JPEG - 136.3 ko
4. Hôtel de Rohan-Starsbourg
Archives Nationales
Façade sur la cour
Photo : Didier Rykner
Voir l'image dans sa page

Ce devrait être dans tous ces espaces que pourront s’installer les salles d’exposition. On sait déjà que des collections permanentes…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Musées : Le plan musées de Frédéric Mitterrand

Article suivant dans Musées : Les expositions ambiguës des musées de la Ville de Paris