Le musée de Dordrecht acquiert une œuvre d’Abraham van Strij


JPEG - 136.6 ko
Abraham van Strij (1753-1826)
Portrait d’Hendrik Weymans et de sa famille
Huile sur panneau - 70,5 x 85 cm
Dordrecht, Dordrechts Museum
Photo : Dordrechts Museum

8/11/15 - Acquisition - Dordrecht - Le musée de Dordrecht a acquis une œuvre d’un peintre natif de la ville : Abraham van Strij. Il s’agit du portrait de la famille Weymans réalisé en 1816.

Abraham van Strij s’est formé, avec son frère Jacob, auprès de leur père, Leendert (1728-1798) puis auprès de Joris Ponse (1723-1783), il est sans doute passé par l’Académie d’Anvers avant de retourner à Dordrecht où il fut l’un des membres fondateurs de la société de dessin Pictura en 1774. Il est connu pour ses scènes d’intérieur influencées par les maîtres du siècle d’or hollandais, plus particulièrement Pieter de Hooch. Il réalisa aussi des peintures décoratives, notamment des reliefs en trompe-l’œil, ainsi que des natures mortes.

Le nouveau tableau du musée de Dordrecht se trouvait dans une collection particulière, son acquisition a pu se faire avec l’aide de la Rembrandt Association. Le peintre mêle la scène de genre et le portrait, représentant Henri Weymans et sa famille sous la forme d’une conversation piece. Les figures sont disposées dans un salon ensoleillé, éclairé à gauche par la lumière qui traverse la fenêtre et projette l’ombre de la croisée sur le mur. La pièce s’ouvre à droite sur un jardin qu’on aperçoit par la porte ouverte. Le spectateur est introduit dans l’intimité de la famille : un violon traine au sol dans son étui avec des partitions, un chapeau est posé sur une chaise, au fond la tasse d’un service est renversé. Seules la mère et sa fille au centre du groupe regardent en direction du peintre. Henri Weymans, qui était un amateur d’art, contemple un tableau posé sur une chaise, qu’observe aussi son fils, mais que le spectateur ne peut pas voir.


Bénédicte Bonnet Saint-Georges, dimanche 8 novembre 2015





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Une publication sur la restauration du salon doré de l’hôtel de la Trémoille

Article suivant dans Brèves : Une vente collégiale à l’hôtel Drouot