Le musée d’Orsay préempte une terre cuite de Jules Desbois Contenu abonnés


JPEG - 18.5 ko
Jules Desbois (1851-1935)
La Misère
Préempté pour le Musée d’Orsay
Voir l'image dans sa page

3/10/03 - Acquisition - Paris, Musée d’Orsay - A la vente de la collection Didier Kahn-Sriber, qui avait lieu hier 2 octobre chez Sotheby’s Paris, l’Etat a préempté (32000 €, sans les frais) pour le compte du Musée d’Orsay une terre cuite de Jules Desbois (1851-1935) représentant La Misère1. On connaît trois autres versions de cette œuvre dans les musées français : le plâtre original, exposé au Salon de la Société Nationale des Beaux-Arts en 1894, est au Musée d’Angers. Il fut acquis par l’Etat avec commande d’une traduction en bois qui est aujourd’hui au Musée des Beaux-Arts de Nancy2. Enfin, une esquisse en terre cuite, provenant de la collection personnelle de Rodin, dont il fut longtemps…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Le directeur de la National Gallery de Londres dénonce les moyens insuffisants qui lui sont alloués

Article suivant dans Brèves : Nomination de Thomas W. Lentz à la tête des musées de l’université de Harvard