Le musée belge de la Famenne acquiert une sculpture du maître de Waha Contenu abonnés


JPEG - 141.2 ko
Maître de Waha
(première moitié du XVIe siècle)
Saint Corneille (?)
Bois - 70 cm
Marche-en-Famenne, Musée de la Famenne
Photo : Musée de la Famenne
Voir l'image dans sa page

6/6/17 - Acquisition - Marche-en-Famenne, Musée de la Famenne - Artiste anonyme, le Maître du calvaire de Waha doit son nom à un groupe sculpté conservé dans l’église Saint-Étienne de la ville de Waha, en Wallonie. À partir de cette œuvre, un corpus de statues religieuses en bois aux caractéristiques stylistiques similaires a pu être constitué. Elles sont ainsi plus de trente à être attribuées à cet artiste du gothique tardif, actif dans la première moitié du XVIe siècle à Marche-en-Famenne et dans ses environs. C’est autour de cette ville que l’on trouve en effet les sculptures qui lui sont attribuées, Waha se…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Belle réussite du Festival de l’histoire de l’art

Article suivant dans Brèves : Publication d’un livre sur Quentin Varin par le Musée des Beaux-Arts de Rennes