Le Martyre de Sainte Agnès par Joseph-Désiré Court restauré Contenu abonnés


JPEG - 212.6 ko
1. Joseph Désiré Court (1797-1865)
Le Martyre de sainte Agnès, 1864 (Salon de 1865)
Huile sur toile - 496 x 812 cm
Rouen, Musée des Beaux-Arts
Photo : Carole Lancien / Carole Loisel
Voir l'image dans sa page

21/6/08 – Restauration – Rouen, Musée des Beaux-Arts – Nous rendons compte régulièrement des restaurations effectuées dans les musées français grâce au mécénat de BNP-Paribas. Celle qui vient de se terminer au musée de Rouen est sans doute l’une des plus courageuses car elle n’allait pas forcément de soi. Le Martyre de sainte Agnès (ill. 1) est en effet un tableau immense, le genre de grande « machine » dont les musées ne savent pas bien quoi faire et qu’ils laissent trop souvent roulés au fond de leurs réserves1

Joseph-Désiré Court, Prix de Rome en 1821, est né à Rouen où il…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Un énarque bientôt nommé à la tête de Malmaison ?

Article suivant dans Brèves : Quinze propositions des VMF pour une politique nouvelle du patrimoine