Le maire de Tours invoque le caractère monument historique... pour un aménagement handicapé Contenu abonnés


JPEG - 266.9 ko
Entrée du Musée des Beaux-Arts de Tours
Photo : Didier Rykner
Voir l'image dans sa page

6/9/16 - Patrimoine - Tours, Musée des Beaux-Arts - L’accès des personnes handicapées aux monuments historiques est un réel souci. Il faut, dans la mesure du possible, permettre à chacun de les visiter, sans que cela conduise à les vandaliser, ce qui est loin d’être simple. Mais la mésaventure arrivée à un octogénaire tourangeau permet d’éclairer un peu mieux le scandale que constitue la construction prévue d’une nouvelle aile destinée à abriter la collection Cligman.

Ce visiteur est en effet tombé en descendant les marches de l’entrée principale, se faisant une entorse très douloureuse, longue à guérir à son âge. Sa fille a écrit au maire de Tours, Serge Babary, pour lui expliquer que la chute…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Un Pontormo que la National Gallery de Londres aimerait bien acheter

Article suivant dans Brèves : Kolbsheim : le chantier de l’autoroute visité pour les Journées du Patrimoine !