Le Louvre préempte deux dessins de Romanelli


JPEG - 165.3 ko
Giovanni Francesco Romanelli (1610-1662)
L’Enlèvement des Sabines
La Continence de Scipion, vers 1655
Aquarelle gouachée sur trait de crayon noir et sanguine
12,5 x 41,5 cm (chacune)
Paris, Musée du Louvre
Photo : AuctionArt Rémy Le Fur & associés

26/3/14 - Acquisitions - Paris, Musée du Louvre - C’est un très bel achat que le Musée du Louvre a pu faire par préemption aujourd’hui à Drouot, pour 60 000 euros (sans les frais), dans la vente d’Auction Art1 : deux dessins de Romanelli, représentant respectivement L’Enlèvement des Sabines et La Continence de Scipion, des études préparatoires pour les fresques du plafond de la salle de Septime Sévère au Louvre. Elles mériteraient de rejoindre l’exposition sur« les plafonds parisiens au XVIIe siècle » qui se tient actuellement au musée (voir l’article).

C’est Mazarin qui fit venir à Paris en 1646 cet élève de Pierre de Cortone, grande figure du baroque romain, lui confiant le décor de la galerie de son palais. Le peintre déclina des scènes de la guerre de Troie et des Métamorphoses d’Ovide. Puis, entre 1655 et 1659, il fut chargé de diriger le décor de l’appartement d’été de la reine-mère Anne d’Autriche au Louvre. Il réalisa les fresques et Michel Anguier les sculptures. L’antichambre évoque les Saisons, lui succède le vestibule également appelé salon de la Paix, le Grand Cabinet ensuite, la chambre enfin, où trônent des femmes fortes, Judith et Esther.
Dans le Grand Cabinet dit aussi salle de Septime Sévère, pour le décor duquel on connait onze dessins préparatoires, il raconte des épisodes de l’histoire romaine qui pour la plupart mettent en avant des exempla virtutis : L’Enlèvement des Sabines, Mucius Scaevola devant Porsenna, La Continence de Scipion, Le Sénat apportant la pourpre à Cincinnatus. Dans les esquisses acquises par le Louvre ont voit que la composition est déjà en place, seul le choix des couleurs varie légèrement. Quant à Michel Anguier, il représenta Romulus et Remus, Marcus Curtius se jetant dans les flammes et L’Innocence de la Vestale Tuccia.

English version


Bénédicte Bonnet Saint-Georges, mercredi 26 mars 2014


Notes

1Précision du 28/3/14 : le montant nécessaire à cet achat est offert par les Amis du Louvre.





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Le Musée Rodin acquiert un nouveau dessin

Article suivant dans Brèves : Des expositions de dessins à Paris (1)