Le hibou de Friedrich proposé au classement comme trésor national Contenu abonnés


JPEG - 126.4 ko
Caspar David Friedrich (1774-1840)
Hibou sur un arbre
Huile sur toile - 25,5 x 31,5 cm
Voir l'image dans sa page

17/11/10 - Patrimoine - France, Trésor national - Il n’y aura pas d’ « affaire Friedrich » comme on pouvait le craindre (voir l’article). Plutôt que d’entamer un marathon judiciaire qui aurait pu durer des années avec une issue incertaine, le vendeur du tableau réapparu aux enchères à Cannes et adjugé à la galerie Talabardon et Gautier a préféré trouver un accord avec les marchands. L’œuvre appartient désormais conjointement aux deux parties.

Fort naturellement, un certificat d’exportation a donc été demandé, ce qui a conduit non moins logiquement, aujourd’hui 17 novembre, la commission des trésors nationaux, à émettre un avis favorable au refus du certificat…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Un primitif siennois appartenant au Louvre retiré d’une vente aux enchères à Munich

Article suivant dans Brèves : Répertorié comme spolié, un Patel du Musée de Valence avait été restitué