Le Getty reçoit des objets d’arts décoratifs du XVIIIe français Contenu abonnés


19/1/16 - Acquisition - Los Angeles, The J. Paul Getty Museum - C’est tout un ensemble d’objets d’arts décoratifs du XVIIIe français qui est entré au Getty, en partie donné, en partie vendu par le collectionneur et économiste new-yorkais Horace Wood Brock. Il avait exposé un florilège de sa collection au musée de Boston1, aujourd’hui ce sont trente-et-une œuvres qui viennent compléter le fonds déjà riche du musée de Los Angeles où plusieurs pièces avait déjà été déposées pour des prêts de longue durée.


JPEG - 33.7 ko
1. Paire de vase
Porcelaine, milieu des années 1700
Monture vers 1775
Porcelaine dure et bronze doré
The J. Paul Getty Museum, Los Angele
JPEG - 21.3 ko
2. Paire de vases avec couvercle, France, vers 1780 - 1785
Bronze doré
Los Angeles, The J. Paul Getty Museum

JPEG - 51 ko
3. Vase, France, vers 1770
Porcelaine, bronze doré - H. 26,5 cm, D. 15,5 cm
Los Angeles, The J. Paul Getty Museum
JPEG - 40.9 ko
4. Pendule de cheminée, France, vers 1785
Bronze doré, métal émaillé, marbre -
43,5 x 26,7 x 19,1 cm
Los Angeles, The J. Paul Getty Museum

JPEG - 23.4 ko
5. Paire de pot à couvercle (lidded jar),
Porcelaine chinoise, 1662-1722
Monture française en bronze doré : vers 1740 - 1745
The J. Paul Getty Museum, Los Angeles,
JPEG - 18.3 ko
6. Paire de chenets, France, vers 1785
Attribuée au fondeur Jean-Noël Turpin (maître en 1773)
Bronze doré
Los Angeles, The J. Paul Getty Museum

Pendules, vases, chandeliers, console en bois doré, encrier en porcelaine, portrait de Louis XIV sur un médaillon en cuir... Ces objets variés incarnent les savoir-faire d’une époque à travers une diversité de matériaux, illustrent les différents styles du XVIIIe - baroque, rococo, néoclassicisme - et évoquent l’évolution du goût (ill. 1 à 6). Les cheminées par exemple étaient ornées de vases en porcelaine, puis d’une pendule flanquée de candélabres. Une paire de vases montre l’engouement pour les chinoiseries, adaptées néanmoins à la mode occidentale : la porcelaine chinoise a été dotée de montures en bronze doré (ill. 5).

JPEG - 35.4 ko
7. Attribué à…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Un paysage de Gifford acquis par Cincinnati

Article suivant dans Brèves : Orléans : la rue des Carmes définitivement sauvée