Le fonds Jombert d’estampes de Sébastien Leclerc entre à la Bibliothèque nationale Contenu abonnés


JPEG - 161.7 ko
1. Sébastien Leclerc (1637-1714)
L’Assomption de la Vierge
Fonds Jombert
Eau-forte
Paris, Bibliothèque nationale de France
Photo : Didier Rykner

21/7/14 Acquisitions - Paris, Bibliothèque nationale de France - C’est un ensemble extraordinaire pour l’histoire de la gravure française du XVIIe siècle qu’a acquis récemment le département des Estampes de la Bibliothèque nationale de France sur le marché de l’art parisien (librairie Laurent Coulet). Il s’agit en effet d’un fonds d’œuvres de Sébastien Leclerc, un des plus importants graveurs du règne de Louis XIV, contenant pas moins de 3613 estampes et 64 dessins, représentant l’essentiel de la carrière de l’artiste. Cette collection a appartenu au XVIIIe siècle à Charles-Antoine Jombert (1712-1784), libraire du roi, qui l’a réunie en…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Le petit patrimoine de Paris également maltraité par la municipalité

Article suivant dans Brèves : Plusieurs dessins récemment acquis par le Louvre