Le désastreux bilan patrimonial de Nicolas Sarkozy Contenu abonnés


JPEG - 21.9 ko
Photo : Wikimedia/EPP
Licence Creative Commons
paternité 2.0 générique
Voir l'image dans sa page

Certes, le budget consacré aux monuments historiques et aux musées en France a plutôt mieux résisté que celui de nos voisins. En Europe, en Italie, aux Pays-Bas ou en Espagne, c’est à un véritable effondrement des crédits que doivent faire face les musées ou les monuments historiques.

Mais ce point relativement positif est annulé, et bien plus, par les attaques invraisemblables contre le patrimoine que le gouvernement de Nicolas Sarkozy a pratiquées et encouragées, qui vont bien au delà encore de ce que l’on avait connu dans les années précédentes. Cette politique se rapproche dangereusement de ce que l’on avait vécu dans les années 1960 et au début des années 1970 où, au nom du progrès,…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Éditorial : La place de la République vandalisée par la Mairie de Paris

Article suivant dans Éditorial : La baisse du budget consacré au patrimoine