Le château de la Mothe-Chandeniers sauvé grâce à « J’adopte un château » Contenu abonnés


11/12/17 - Patrimoine - château de la Mothe-Chandeniers - Nous n’y croyions pas beaucoup : après l’échec - relatif, car il a été finalement acquis par un propriétaire qui s’engage à le restaurer - du rachat du château de Paluel (voir la brève du 21/9/17) par souscription publique lancée par l’association « J’adopte un château », celle-ci s’était alors tournée vers le rachat d’un autre monument, le château de la Mothe-Chandeniers.


JPEG - 300.2 ko
1. Château de la Mothe-Chandeniers, état actuel
Photo : Pierre Mairé (CC BY 2.5)
Voir l'image dans sa page
JPEG - 261.5 ko
2. Château de la Mothe-Chandeniers avant l’incendie
Carte postale ancienne
Voir l'image dans sa page

Ce dernier (ill. 1), encore en plus mauvais état si possible que le Paluel, était vendu 500 000 €, un prix qui nous paraissait un peu élevé, d’autant…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Le Maître au perroquet identifié

Article suivant dans Brèves : Une esquisse d’Horace Vernet découverte et acquise par le Musée des Beaux-Arts de Montréal