Le château de Hombourg-Budange va être sauvé


JPEG - 97.1 ko
Château de Hombourg-Budange
Etat juillet 2010
Photo : Didier Rykner

24/11/10 – Patrimoine – Château de Hombourg-Budange – Voilà une excellente nouvelle : le château de Hombourg-Budange, en grave péril depuis plusieurs années comme nous le montrions dans un article récent, va être sauvé.
L’édifice appartient désormais à Arthur de Mortemart, fils de l’ancien propriétaire, qui a compris l’importance et l’urgence qu’il y avait à agir. De son côté, la DRAC a pris les choses en main, pour monter notamment un plan de financement qui permettra, dans un premier temps, de mettre le bâtiment hors d’eau et de le consolider, afin de mener les études préalables nécessaires à sa restauration. L’urgence était en effet de sécuriser le château qui menaçait ruine. Une grande partie du toit va être protégée par une couverture provisoire qui sera mise en place dans les prochaines semaines, une première visite de chantier ayant eu lieu le lundi 8 novembre. Trois à quatre mois seront nécessaires pour mener à bien cette première étape qui doit interrompre les dégradations.1. Le projet de restauration sera présenté sur les lieux lors d’une conférence de presse le 7 décembre, en présence du préfet. Outre les subventions publiques, le propriétaire compte sur le mécénat pour l’aider à remettre en état le château.

Signalons, pour être complet, que Jean-Luc Bredel, Directeur Régional des Affaires Culturelles de Lorraine, nous avait contacté en septembre pour nous affirmer que s’il n’avait pu nous répondre au moment de la parution de nos deux articles sur les châteaux lorrains, il suivait de très près ces dossiers. Il nous laissait ainsi espérer une issue heureuse pour le château de Hombourg-Budange, ce qui s’est donc révélé exact. Espérons qu’il en sera de même pour La Favorite à Lunéville (voir l’article).


Didier Rykner, mercredi 24 novembre 2010


Notes

1Rappelons aussi le rôle joué par Anthony Koenig qui a été le premier à nous alerter de la situation et qui avait lancé une pétition à ce sujet.





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Rue des Carmes : l’enquête publique désavoue le maire d’Orléans

Article suivant dans Brèves : Musée Granet, le scandale continue