Le Champ du Sang, une commode de Gallé acquise par le Petit Palais Contenu abonnés


JPEG - 188.7 ko
Emile Gallé (1846 - 1904 )
Le Sang d’Arménie ou Le Champ du Sang, 1900
Noyer de Turquie, marqueterie de bois variés, onyx
83 x 85 x 51 cm
Paris, Petit Palais
Photo : Galerie Tobogan Antiques / Petit Palais

28/1/16 - Acquisition - Paris, Petit Palais - « Prenez garde à la sombre équité, prenez garde ». Ces vers de Victor Hugo courent sur une commode d’Émile Gallé. Ils sont issus de Liberté, premier poème du Cercle des tyrans, et font écho au nom que l’ébéniste à donné à son meuble : Le Sang d’Arménie ou le Champ du sang. Un des quatre exemplaires connus a été acheté par le Petit Palais à la galerie parisienne Tobogan Antiquités en 2015. La version du musée de Reims est celle que l’artiste présenta à l’Exposition universelle de 1900.

Gallé a choisi du noyer turc pour le bâti du…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Trois sculptures achetées par le Musée de l’Œuvre du Duomo de Florence

Article suivant dans Brèves : La Danaë d’Orazio Gentileschi acquise par le Getty