La rue Chaptal, nouveau quartier d’antiquaires à Paris Contenu abonnés


JPEG - 344.7 ko
1. Narcisse Diaz de la Peña (1807-1876)
Tête de femme, 1854
Huile sur toile - 46 x 36 cm
Galerie Chaptal
Photo : Galerie Chaptal

18/11/15 - Marché de l’art - Paris - Avec l’ouverture au 7 de la rue Chaptal d’une galerie reprenant son nom (galerie Chaptal donc), cette voie déjà bien connue des amateurs d’art comme celle du Musée de la Vie Romantique conforte sa réputation de nouveau quartier d’antiquaire, particulièrement dédié à l’art du XIXe siècle. En effet, après Johann Naldi qui s’était installé au n° 33, et La Nouvelle Athènes (Damien Dumarquez et Raphaël Aracil de Dauksa) au n° 22, ce sont pas moins de trois galeries spécialisées qui proposent désormais une offre particulièrement riche d’œuvres de cette époque.
Alors que le Musée de la Vie Romantique vient d’ouvrir, jusqu’au 28…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Double préemption de Versailles lors de la vente Fraysse

Article suivant dans Brèves : Plusieurs expositions dans des galeries parisiennes