La Roche-sur-Yon acquiert une esquisse de Baudry


JPEG - 126.5 ko
Paul Baudry (1828 - 1886).
Zénobis trouvé par les bergers
sur les bords de l’Araxe
, 1850
Huile sur toile - 33 x 24,5 cm
La Roche-sur-Yon, Musée
Photo : Guillaume Le Floc’h

12/9/16 - Acquisition - La Roche-sur-Yon, musée - Vaut-il mieux tuer sa femme ou la laisser tomber entre les mains de ses ennemis ? Le choix est cornélien. Rhadamiste, roi d’Arménie, n’a pas hésité longtemps, lui qui dut fuir son pays à la fois menacé par les Parthes et par la rébellion de son peuple. Son épouse Zénobie était enceinte et peinait à le suivre, si bien qu’il préféra la frapper de son épée et l’abandonner dans un fleuve, l’Araxe. L’histoire est racontée par Tacite dans ses Annales. La jeune femme, encore en vie, fut secourue par des bergers et transportée dans la ville d’Artaxate.

Ce fut le thème du Prix de Rome en 1850, remporté par Paul Baudry et par William Bouguereau : Zénobie trouvée par des bergers sur les bords de l’Araxe. Dans une vente organisée par Guillaume Le Floc’h à Drouot le 25 mars 2016, le Musée de La Roche-sur-Yon a pu acheter pour seulement 2 600 euros (hors frais) une esquisse de Baudry - natif de la ville - préparatoire à la peinture conservée aujourd’hui à l’École des Beaux-Arts de Paris. Dans cette étude, la composition est déjà mise en place : le nombre de personnages, leurs attitudes et même la couleur de leurs vêtements. Le groupe des paysans qui se pressent et s’empressent est animé par la variété des expressions de leurs visages et de leurs gestes : la curiosité, la sollicitude, la compassion, deux d’entre à l’arrière-plan semblent prendre la décision de l’emmener à Artaxate... Ces hommes forment un écrin pour Zénobie, allongée sur la terre, qui se distingue par la blancheur de sa peau et de sa robe.

Bouguereau quant à lui, choisit de représenter le moment où les bergers - moins nombreux - sortent le corps de l’eau, si bien que la jeune femme est redressée, presque debout, tout en étant inanimée.


Bénédicte Bonnet Saint-Georges, lundi 12 septembre 2016





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Deux acquisitions pour le Musée Napoléon du Château de Fontainebleau

Article suivant dans Brèves : Une terre cuite d’Henri Chapu achetée pour le musée de Melun