La promenade du critique influent. Anthologie de la critique d’art en France 1850-1900 Contenu abonnés


Auteurs : collectif sous la direction de Jean-Paul Bouillon, Nicole Dubreuil-Blondin, Antoinette Ehrard, Constance Naubert-Riser. Nouvelle édition revue et corrigée par Jean-Paul Bouillon et Catherine Méneux.

Dans le jargon des étudiants, doctorants et de nombreux chercheurs, la « PCI » tient la place d’un « manuel » essentiel dont un dix-neuviémiste ne saurait pas plus se passer qu’un latiniste de son Gaffiot. Publié en 1990 à la suite d’un programme de recherches initié conjointement par l’Université Blaise Pascal (Clermont-Ferrand II) et l’Université de Montréal (Montréal) en 1984, faisant suite à un colloque tenu à Clermont-Ferrand en 1987, ce volume, pionnier en son temps, constituait bel et bien une première anthologie de la critique d’art pour la seconde partie du XIXe siècle, cette période dont les études allaient prendre par la suite une si considérable importance. Inutile de dire que l’ouvrage, épuisé depuis longtemps, manquait au paysage éditorial et nécessitait une réédition.…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Publications : Au Louvre en compagnie de Théophile Gautier et d’autres écrivains

Article suivant dans Publications : Ouvrages reçus en mars 2011