La ministre de la Culture opposée à la destruction de l’escalier de la BnF


JPEG - 68.5 ko
Jean-Louis Pascal (1837-1920)
Escalier menant au Cabinet des Médailles
Paris, Bibliothèque nationale, site Richelieu
Photo : Didier Rykner

4/9/12 – Patrimoine – Paris, Bibliothèque nationale – Alors que le précédent ministre de la Culture avait, nous l’avions écrit ici, finalement autorisé la destruction de l’escalier de la Bibliothèque nationale (ill.), rue de Richelieu, Aurélie Filippetti vient, devant des personnels du ministère de la Culture, d’affirmer sa volonté de décréter un moratoire sur cette destruction. Les raisons pour lesquelles cette décision a été prise doivent être mentionnées. D’une part, elle explique qu’on ne peut, en période d’austérité, détruire un escalier existant parfaitement fonctionnel pour en reconstruire immédiatement un autre. D’autre part, elle affirme…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :




Tip A Friend  Envoyer par email
imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Actualité du Musée départemental Gustave Courbet à Ornans

Article suivant dans Brèves : Achat d’un portrait du comte Potocki par le château royal de Varsovie